Nouvelles

ONU: Une grande partie de la nourriture mondiale est jetée

ONU: Une grande partie de la nourriture mondiale est jetée

ONU: Une grande partie de la nourriture mondiale est jetée

Selon un rapport actuel de l'ONU, plus d'un quart des terres arables du monde est utilisé pour produire des aliments qui finissent à la poubelle. Et ceci alors que dans le même temps, environ 870 millions de personnes souffrent de la faim.

1,3 milliard de tonnes jetées Selon un rapport actuel de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le programme environnemental des Nations Unies, environ 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. Ce gaspillage massif provoque non seulement d'énormes pertes économiques et d'énormes dommages environnementaux, mais est moralement répréhensible dans le contexte de 870 millions de personnes affamées. Selon le rapport Food Wastage Footprint: Impacts on Natural Resources, 28 pour cent des terres arables du monde sont utilisées pour produire des aliments qui ne sont jamais consommés.

Pertes financières et dommages environnementaux La perte financière directe s'élève à 565 milliards d'euros par an, ce qui n'inclut même pas les déchets de poisson et de fruits de mer. Environ 250 kilomètres cubes d'eau sont utilisés chaque année pour produire des aliments qui ne sont pas consommés plus tard. Selon le rapport, c'est trois fois plus que ce qui traverse la Volga russe par an. Il produirait également annuellement des gaz à effet de serre correspondant aux effets de 3,3 milliards de tonnes de dioxyde de carbone.

Des changements sont nécessaires de toute urgence Selon le rapport de la FAO, 54 pour cent de la nourriture gaspillée est perdue pendant la production, ce que l'on appelle l'après-récolte et le stockage. Les pays en développement sont particulièrement touchés par cette partie du problème. Le gaspillage dans la transformation, la livraison et la consommation, avec 46 pour cent de la nourriture affectée dans le monde, est davantage un problème pour les pays industrialisés. Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a déclaré: «Nous devons tous - agriculteurs et pêcheurs, producteurs et supermarchés alimentaires, gouvernements locaux et nationaux et consommateurs - modifier chaque maillon de la chaîne alimentaire humaine pour éviter le gaspillage alimentaire et recycler autrement les aliments. . "

Date limite de consommation expirée Dans de nombreux pays industrialisés, il y a souvent des «phénomènes ridicules», comme ne pas acheter de légumes tordus. Ou bien, le problème est que la date de péremption est souvent considérée à tort comme la date d'expiration. Pour les produits emballés, le dépassement de la date de péremption ne signifie pas que l'aliment n'est plus comestible. En règle générale, si un aliment emballé a une longue durée de conservation, il peut généralement être utilisé plus longtemps que la date de péremption indiquée. La prudence est recommandée avec la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers. Par exemple, la viande emballée qui a dépassé sa date limite de consommation ne devrait plus être utilisée, car cela pourrait entraîner une intoxication alimentaire grave, qui se traduit souvent par de la diarrhée, des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements.

870 millions de personnes souffrent de la faim Le directeur général de la FAO critique également le gaspillage d'un point de vue moral: "Nous ne devons pas laisser un tiers de la nourriture que nous produisons finir à la poubelle si 870 millions de personnes ont faim en même temps." À propos de la population mondiale d'aujourd'hui nourrir sept milliards serait en fait plus que suffisant. Et ce qui est encore plus réfléchi: il y a des chercheurs qui supposent que le gaspillage est encore plus important que ce qu'indique le rapport de l'ONU. Ils en viennent à des estimations que moins de la moitié de la nourriture mondiale est consommée par les humains.

82 kilos de nourriture jetés par Allemand Le rapport de la FAO critique en particulier la Chine, la Corée du Sud et le Japon. Là, près de 200 kilogrammes de fruits, légumes et céréales seraient gaspillés par personne et chaque année. Mais les chiffres sont également élevés dans ce pays. Selon une étude gouvernementale, chaque citoyen allemand jette statistiquement près de 82 kilos de nourriture chaque année. Néanmoins, la ministre de la Consommation Ilse Aigner (CSU) voit le pays sur la bonne voie, par exemple à cause de la campagne «Trop bien pour la poubelle». Le ministre a déclaré: «Le commerce, l'industrie, les églises, les associations et les initiatives des consommateurs se rassemblent. Si d'autres pays suivent, nous pouvons atteindre l'objectif de la Commission européenne de réduire de moitié la quantité de déchets alimentaires utilisables d'ici 2020. »(annonce)

Image: Uschi Dreiucker / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source

Vidéo: Formation Qi gong u0026 énergétique Novembre 2018 (Décembre 2020).