Nouvelles

Les compagnies d'assurance maladie sont dans le rouge

Les compagnies d'assurance maladie sont dans le rouge

Suppression des frais de pratique et réduction des subventions fiscales: les caisses légales d'assurance maladie se réduisent
20.06.2013

L'assurance maladie légale (GKV) est dans le rouge. Au premier trimestre, les caisses d'assurance maladie et les caisses de santé ont enregistré ensemble un déficit de près d'un milliard d'euros. La raison réside dans l'élimination des frais de pratique et la réduction des subventions fiscales.

Déficit de près d'un milliard d'euros L'augmentation des dépenses et la réduction des fonds fédéraux sont responsables d'un déficit au premier trimestre de l'assurance maladie légale (AMS). Un énorme déséquilibre était particulièrement perceptible dans le fonds de santé, dans lequel coulent les primes et les subventions fiscales. Il a gagné 1,77 milliard d'euros de moins que ce qu'il a dépensé au cours des trois premiers mois. Et bien que, selon le ministère fédéral de la Santé, les quelque 130 compagnies d'assurance maladie aient réalisé un excédent d'environ 850 millions d'euros sur la période, le montant était d'environ 660 millions d'euros inférieur à celui du même trimestre de l'année précédente. Les chiffres des assureurs maladie et des caisses de santé se traduisent par un déficit de 915 millions d'euros, soit près d'un milliard! Le SHI avait réalisé une augmentation de 462 millions d'euros sur la même période l'an dernier.

Réserves en milliards de dollars À 27,7 milliards d'euros, les réserves de trésorerie des fonds et des fonds sont toujours à un niveau élevé. Cependant, ils sont déjà 600 millions d'euros inférieurs à ce qu'ils étaient en début d'année. Le ministre de la Santé Daniel Bahr (FDP) voit les chiffres comme une raison d'être heureux, car heureusement, le développement financier positif se poursuit. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne l'augmentation de l'assurance maladie. Plus de sept millions d'assurés bénéficieraient également de paiements de primes allant jusqu'à 700 millions d'euros. En début d'année, compte tenu de la situation financière favorable, de nombreuses caisses maladie avaient déjà annoncé qu'elles rembourseraient les primes à leurs assurés. Selon le politicien FDP, les nouveaux chiffres montreraient également que l'aide prévue pour les hôpitaux, les pharmacies des services d'urgence et les améliorations dans le domaine de la prévention sont financièrement justifiables.

Augmentation des dépenses Les facteurs qui ont contribué au déficit comprennent le fait que le gouvernement fédéral a réduit la subvention au fonds de santé pour 2013 de 14 à 11,5 milliards. Et dans les caisses d'assurance maladie qui reçoivent des cotisations mensuelles fixes de la caisse, les revenus ont chuté en raison de l'élimination des frais de pratique. De plus, ils ont dû dépenser beaucoup plus d'argent pour les services centraux. Leurs coûts pour les traitements médicaux ambulatoires ont augmenté de 10,4 pour cent, pour les soins dentaires de 8,4 pour cent, pour les hôpitaux de 2,3 pour cent et pour les indemnités de maladie de 7,6 pour cent. Il n'y a pas eu de changement notable dans les dépenses en médicaments avec une augmentation de 0,1 pour cent. Le ministère de la Santé n'a fait aucune prévision pour l'ensemble de l'année, mais on peut s'attendre à ce que les caisses et caisses d'assurance maladie puissent compenser les dépenses en fonction des revenus. (un d)

Image: Martin Günther / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Coronavirus, Comment se Protéger à Bord? Victor Voyage (Novembre 2020).