Nouvelles

19 compagnies d'assurance maladie versent des primes aux assurés

19 compagnies d'assurance maladie versent des primes aux assurés

Des millions de personnes bénéficiant d'une assurance maladie obligatoire reçoivent des primes

De nombreuses sociétés d'assurance maladie obligatoire souhaitent rembourser à leurs assurés une prime allant jusqu'à 120 euros dans l'année en cours en raison de la situation financière actuellement favorable. Selon une enquête du magazine d'actualité "Focus", 19 sociétés d'assurance maladie obligatoire (GKV) prévoient de verser une prime de 30 à 120 euros cette année. A la fin de l'année dernière, de nouvelles compagnies d'assurance maladie avaient déjà décidé de franchir le pas. Une décision qui n'aurait pas dû être particulièrement difficile pour les caisses maladie, d'autant plus que le surplus des caisses maladie et de la caisse maladie était estimé à environ 30 milliards d'euros fin 2012.

Déjà en mai de l'année dernière, le ministre fédéral de la Santé Daniel Bahr (FDP) et l'Office fédéral des assurances (BVA) ont discuté de l'utilisation possible des excédents de l'assurance maladie légale pour le paiement des primes aux assurés. À l'automne, en plus de la Techniker Krankenkasse (TK), plusieurs autres compagnies d'assurance maladie ont finalement décidé de verser une prime correspondante. Au cours de l'année en cours, le nombre de compagnies d'assurance qui versent des primes à ses membres devrait passer à dix-neuf, selon l'enquête «Focus». Des millions d'assurés pourraient ainsi bénéficier des distributions. En plus des savoirs traditionnels qui comptent environ six millions de membres, de nombreuses caisses d'assurance maladie de petite taille sont en particulier disposées à rembourser la prime.

Paiement de primes, réformes structurelles ou améliorations de l'offre de services? La discussion sur le paiement de la prime à l'assuré a divisé les compagnies d'assurance maladie en deux camps. Alors que certains paient volontiers une prime allant jusqu'à 120 euros à leurs membres compte tenu des excédents existants, d'autres souhaitent plutôt utiliser cet argent pour améliorer la gamme de services et pour des réformes structurelles. Par exemple, le président de l'Association fédérale de l'AOK, Jürgen Graalmann, s'était prononcé contre la demande du ministre fédéral de la Santé de payer la prime et avait annoncé que les excédents devraient être utilisés pour «des réformes structurelles de l'assurance maladie légale». 2012 a conclu que la caisse de santé disposait de réserves d'un peu moins de douze milliards d'euros à la fin de 2012 et que 15 milliards d'euros étaient disponibles sous forme de réserves financières auprès des assureurs maladie. Les surplus ont cependant suscité le désir ailleurs. Par exemple, le projet de budget du ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble (CDU) en 2013 prévoyait déjà une réduction des dotations au fonds de santé, et en 2014 Schäuble veut la réduire à nouveau de deux milliards d'euros.

Le ministre fédéral des Finances veut réduire les fonds de la caisse maladie Le ministre fédéral de la Santé voit ses revendications confirmées par la volonté accrue des caisses maladie de payer les primes aux assurés. Cependant, son ministère n'est pas particulièrement satisfait des propositions du ministre fédéral des Finances de réduire encore l'allocation au fonds de santé. Ici, les autres départements sont désormais invités à apporter également leur contribution d'épargne pour un budget fédéral équilibré, selon les critiques du ministère de la Santé. La réduction des dotations dans le budget 2013 n'a pas conduit à une baisse des excédents des caisses maladie, comme le confirme la volonté actuelle de payer des primes. Cependant, cela a été vendu par le ministre fédéral des Finances comme une réduction ponctuelle. Maintenant, la réduction «ponctuelle» se répète, ce qui soulève non seulement la question de l'opposition, pourquoi les surplus ne sont pas utilisés pour une réduction générale des taux de cotisation, ce qui soulagerait tous les assurés de la loi. Le ministre fédéral de la Santé a été célébré pour les excédents, au lieu de baisser les cotisations de tous les assurés, a critiqué le politicien de la santé du SPD Bärbel Bas.

Charge inutile de l'assuré? Le membre du SPD du Bundestag Elke a également déclaré à propos de la nouvelle proposition de réduction de Wolfgang Schäuble que le ministre des Finances n'avait pas peur de «fouiller dans les poches des assurés légalement pour pouvoir présenter un budget équilibré.» Mais à la fin, chaque euro doit aller à la caisse de santé. manque, concernant les cotisations de l'assuré légalement. Le politicien du SPD a calculé que "avec un peu plus de 50 millions de membres de SHI, chaque milliard coupé par Schäuble représente une charge supplémentaire d'environ 20 euros par an pour chaque membre de SHI." Deux milliards d'euros de réductions signifient une charge supplémentaire d'environ 40 euros. des assurés par an, a déclaré Ferner. (fp)

Lisez aussi:

Image: Claudia Hautumm / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Alexandria Ocasio-Cortez calls out Trump in five-minute corruption game (Décembre 2020).