Nouvelles

Les médicaments anticancéreux vendus à bas prix aux médecins?

Les médicaments anticancéreux vendus à bas prix aux médecins?

Soupçon de fraude: les conseillers pharmaciens de l'AOK doivent répondre devant le tribunal de district de Lübeck

Deux employés de l'AOK Nordwest sont actuellement jugés au tribunal de district de Lübeck. Le parquet les accuse d'avoir trompé les fabricants de médicaments anticancéreux pour environ 500 000 euros. Plus précisément, les pharmaciens accusés de la pharmacie de Merkur ont été invités en 2004 et 2006 à vendre des médicaments anticancéreux aux médecins ambulatoires au prix spécial de la clinique, selon des allégations. Les hôpitaux doivent payer moins cher les médicaments que ce n'est normalement le cas dans les pharmacies. Le procès est lié à une autre procédure de fraude majeure.

Aide à la fraude systématique?
Dans ce contexte, le parquet de Lübeck parle de «fraude systématique», à laquelle auraient participé les deux pharmaciens accusés de l'AOK Nordwest. Selon l'acte d'accusation, ils auraient dû profiter de la différence de prix statutaire entre les prix des cliniques et les produits de pharmacie dans au moins 479 cas. Le procès s'inscrit dans le contexte d'un procès plus large contre d'autres suspects. Cela s'est traduit par une perte totale d'environ 2,5 millions d'euros. Outre environ 400 cabinets médicaux ambulatoires basés dans le Schleswig-Holstein, les prisons et les centres de dialyse auraient reçu des médicaments à des prix inférieurs (jugement contre les pharmaciens pour fraude médicamenteuse).

La pharmacie Merkur a été agréée en tant que fournisseur de cliniques et a donc pu obtenir les médicaments les moins chers des fabricants. Une dizaine de producteurs pharmaceutiques ont subi des dommages matériels d'environ un demi-million d'euros.

Les deux pharmaciens de la pharmacie Merkur ont déjà été condamnés pour fraude au détriment du fabricant pharmaceutique. Au cours de la procédure, l'un des prévenus de l'époque a déclaré que deux conseillers de l'ex-AOK Schleswig-Holstein (après la fusion AOK Nordwest) avaient participé à la fraude, comme l'a annoncé la caisse de santé.

L'assurance maladie soutient les employés
La compagnie d'assurance maladie rejette avec véhémence les allégations du parquet. Après tout, le parquet de Lübeck «a fait sienne l'allégation du condamné et inculpé le pharmacien accusé». Au contraire, le conseil d'administration était «convaincu que les pharmaciens-conseils de l'AOK sont innocents». Par conséquent, la défense plaide «non coupable».

La caisse maladie a elle-même procédé à un examen interne. Il n'y avait aucune preuve d'une telle inconduite. "De plus, nous ne voyons aucun enrichissement illégal de l'AOK Nordwest à travers les actions de nos employés", a déclaré un porte-parole.

Il a été prouvé que l'accusé ne s'est pas enrichi
Selon l'agence de presse "dpa", les deux employés d'AOK s'étaient justifiés devant le tribunal en arguant qu'il y avait un "système de prix compliqué pour les médicaments" en Allemagne. Ils n'auraient pas été informés de la fraude des personnes déjà condamnées. Le parquet n'a pas pu prouver qu'ils s'étaient enrichis personnellement. Par conséquent, ils ne sont pas accusés de ce point. La défense a également soutenu qu'aucun d'eux "ne s'est avéré enrichi". (sb)

Lisez aussi:
Des millions de fraudes aux médicaments anti-VIH
De plus grandes dimensions de la fraude aux médicaments anticancéreux?
AOK vérifie des milliers de fraudes sur ordonnance

Image: Benjamin Klack / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: PRIX ET COÛTS DES TRAITEMENTS ANTICANCÉREUX (Octobre 2020).