Nouvelles

Les dépenses de santé atteignent un niveau record

Les dépenses de santé atteignent un niveau record

287 milliards d'euros de dépenses de santé en 2010

Les dépenses de santé ont atteint leur précédent record de 287 milliards d'euros en 2010. Environ 3 510 euros par personne ont été dépensés pour la santé en Allemagne, a déclaré l'Office fédéral de la statistique (Destatis) à Wiesbaden à l'occasion de la Journée mondiale de la santé.

Selon l'Office fédéral de la statistique, les dépenses de santé en 2010 correspondaient à une part de 11,6% du produit intérieur brut (PIB) en Allemagne. Par rapport à 2009, les dépenses ont augmenté de 8,9 milliards d'euros soit 3,2%, selon Destatis. Concernant les dépenses de santé par habitant, une augmentation de 3 400 euros en 2009 à 3 510 euros en 2010 a été observée.

Les dépenses de santé atteignent leur niveau précédent de 287,3 milliards d'euros. Les dépenses de santé ont atteint leur niveau précédent en 2010. Bien que l'augmentation de 3,2 soit dans le cadre de l'augmentation moyenne des dépenses de 2000 à 2009 (3%), à long terme, les coûts des soins de santé menacent de devenir un test sérieux pour notre système social et économique. L'augmentation des dépenses est nettement supérieure à la croissance économique annuelle (augmentation du PIB), de sorte que la limite de ce qui peut être réalisé sera inévitablement atteinte à un moment donné. Selon l'Office fédéral de la statistique, la plus grande part des dépenses courantes de santé était supportée par les caisses légales d'assurance maladie. L'assurance maladie légale a payé 165,5 milliards d'euros, soit 59%, des dépenses de santé, les dépenses augmentant de 2,9%, soit un peu moins de cinq milliards d'euros, par rapport à l'année précédente.

Augmentation massive des dépenses d'assurance sociale de longue durée Selon l'Office fédéral de la statistique, la plus forte augmentation globale des dépenses de santé a été enregistrée pour l'assurance sociale de longue durée avec 6% (augmentation de 1,2 milliard à 21,5 milliards d'euros). "La deuxième augmentation la plus importante a été observée par les ménages privés et les organisations à but non lucratif", rapporte Destatis dans le rapport "Les dépenses de santé en 2010 sont passées à environ 287 milliards d'euros". Ici, les dépenses ont augmenté d'environ 1,6 milliard d'euros (4,3% par rapport à 2009) à 39 milliards d'euros en 2010. Les établissements de soins ambulatoires étaient de loin les principaux bénéficiaires des paiements. Presque "un euro sur deux de dépenses en biens et services de soins de santé a été dépensé dans des établissements de soins ambulatoires", selon l'Office fédéral de la statistique. Parmi les structures ambulatoires, 43,1 milliards d'euros sont allés aux cabinets médicaux et 40,9 milliards d'euros aux pharmacies. Sur le volume total des dépenses, les établissements de soins ambulatoires (plus 7,6 pour cent) et les pratiques d'autres professions médicales (par exemple, physiothérapeutes, ergothérapeutes et orthophonistes) avec 5,2 pour cent ont représenté les augmentations en pourcentage les plus importantes par rapport à 2009.

Les soins hospitaliers sont un facteur de coût important L'un des facteurs de coût les plus importants des soins de santé est la zone d'hospitalisation, qui comprend les hôpitaux, les maisons de soins infirmiers et les établissements de prévention et de réadaptation. Selon Destatis, les dépenses totales ici ont augmenté de 4% à 104,2 milliards d'euros et les établissements (partiellement) hospitalisés représentent aujourd'hui 36% des dépenses totales de santé, la majorité allant aux cliniques (74,3 milliards d'euros). n'est pas applicable. Les dépenses dans le domaine des cliniques ont récemment été à l'origine de controverses sur la future structure des soins médicaux en Allemagne. Divers experts ont également appelé à un plus grand réseautage des soins ambulatoires et hospitaliers et ont discuté de la fermeture des cliniques pour réduire les coûts.

Comparabilité des dépenses de santé Les données présentées par l'Office fédéral de la statistique correspondent au concept développé par «l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Office statistique de l'Union européenne (Eurostat)» qui permettent une comparabilité internationale des dépenses de santé Rapports Destatis. La dépense prend donc en compte "tous les biens et services à des fins de prévention, de traitement, de réadaptation et de soins, les frais d'administration et les investissements des établissements de santé". Les dépenses consacrées à la recherche, à la formation ou pour couvrir les frais de suivi dus à la maladie ne sont pas prises en compte ici. Pour cette raison, "les dépenses de santé dans la facture des dépenses de santé s'écartent des dépenses des différentes institutions d'assurance sociale, en particulier de l'assurance maladie légale", selon l'Office fédéral de la statistique. (fp)

Lisez aussi:
Hausse des dépenses de santé en Allemagne

Crédit photo: Chris Beck / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Quand manger sain devient une obsession - Documentaire Reportage HD 2018 (Octobre 2020).