Nouvelles

Examiner les yeux si une dyslexie est suspectée

Examiner les yeux si une dyslexie est suspectée

Si vous soupçonnez une dyslexie, faites examiner vos yeux

Comme le souligne actuellement la Société allemande d'ophtalmologie (DOG), toutes les dyslexies supposées (faiblesse de la lecture et de l'orthographe) chez les enfants ne doivent pas nécessairement en être une. Dans quelques cas, il y a un trouble visuel et les enfants ne peuvent ni lire ni écrire correctement. En cas de suspicion de dyslexie, les parents doivent donc consulter un ophtalmologiste avec leurs enfants pour faire disparaître une éventuelle anomalie oculaire. Une aide visuelle (lunettes) pourrait déjà aider de nombreux petits patients.

Une représentation claire du texte à lire sur la rétine est une condition préalable pour pouvoir lire et écrire correctement. "Une image nette du texte sur la rétine est une condition préalable importante pour apprendre à lire et à épeler", a expliqué le professeur Dr. med. Susanne Trauzettel-Klosinski, qui dirige une clinique externe spéciale pour les malvoyants à la clinique ophtalmologique universitaire de Tübingen. Mais tous les enfants qui ont besoin d'aides visuelles n'auront pas des problèmes de lecture et d'écriture par la suite. Dans ces cas, le trouble visuel n'est pas la cause de la dyslexie, mais se produit en parallèle.

La cause de la vraie dyslexie n'a pas encore été scientifiquement élucidée, selon Trauzettel-Klosinski, ce n'est pas une maladie oculaire. Une cause scientifiquement largement acceptée est un déficit de traitement phonologique, c'est-à-dire un déficit de traitement du son de la parole, qui se traduit par la lecture de la difficulté à convertir les lettres en sons. Un déficit visuel supplémentaire dans le traitement des stimuli rapidement successifs a été décrit, mais il est susceptible de n'affecter qu'un sous-ensemble de dyslexiques, dit l'ophtalmologiste.

À l'approche du congrès DOG de cette année, les experts ont mis en garde contre les thérapies scientifiquement malsaines telles que les lentilles à prisme ou les lunettes avec filtres colorés. L'utilisation de ces lunettes ne peut pas corriger la faiblesse de la lecture et de l'orthographe et peut même favoriser le plissement des yeux. "Cela peut également rendre une intervention chirurgicale nécessaire pour certains enfants", a expliqué l'expert. (sb)

Image: Nicole Müller / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Conférence: Comprendre les troubles dys (Octobre 2020).