+
Nouvelles

La Sarre annule l'aide aux praticiens alternatifs

La Sarre annule l'aide aux praticiens alternatifs

Praticien alternatif: la subvention de la Sarre réduit les paiements

Les mesures d'austérité en Sarre ont également touché le domaine de la naturopathie: depuis début 2011, l'aide ne prend plus en charge les soins des naturopathes. Selon les estimations, les économies seront d'environ un million et demi d'euros.

De cette façon, le plus petit État fédéral d'Allemagne, derrière les villes-États en termes de superficie et de population, compare les avantages du traitement médical (et également des aides visuelles) au niveau de l'assurance maladie légale (SHI). Les associations de praticiens alternatifs avaient en vain fait appel aux autorités responsables depuis que le projet était devenu connu en octobre de l'année dernière. En octobre, le ministre de l'Intérieur et des Affaires européennes, Stephan Toscani (CDU), a informé les syndicats et les associations professionnelles concernées.

Les associations de praticiens alternatifs telles que l'association professionnelle et professionnelle des praticiens alternatifs indépendants expriment la crainte que "selon toute vraisemblance, la Sarre supprime le remboursement des services de praticiens alternatifs pour ses employés pour des raisons de coût". La chef adjointe du groupe et porte-parole du groupe parlementaire SPD au parlement de la Sarre, Cornelia Hoffmann-Bethscheider, accuse le gouvernement de l'État de ne pas avoir réfléchi à ses plans d'austérité. Désavantager «systématiquement» la profession de praticiens alternatifs signifie que leur travail rentable ne pourrait plus réduire de façon permanente les coûts des prestations. En fin de compte, cela signifierait que l'aide devrait toujours être réduite à nouveau, déclare Hoffmann-Bethscheider sur votre site Web.

Dans le même temps, cependant, l'Association of Free Alternative Practitioners souligne que ce n'est pas "nécessairement une mauvaise situation". Parce que l'assurance maladie privée (PKV) pourrait reprendre la partie pour laquelle l'allocation ne paie plus. La plus grande compagnie d'assurance proposant déjà des tarifs supplémentaires officiels, l'association estime que d'autres compagnies d'assurance suivront. Cependant, des lacunes dans le remboursement des factures faites par des praticiens alternatifs aux bénéficiaires ne doivent pas être exclues. Pour cela, les praticiens alternatifs de la Sarre doivent informer au préalable les patients concernés. (tf)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Les Ateliers et chantiers dinsertion (Mars 2021).