Nouvelles

Compagnies d'assurance maladie: des cotisations plus élevées sont inévitables

Compagnies d'assurance maladie: des cotisations plus élevées sont inévitables

Les caisses maladie sont à court d'argent

L'assurance maladie légale (GKV) est à court d'argent. Le ministère fédéral de la Santé (BMG) s'attend à un déficit de plusieurs milliards d'ici la fin de l'année. Seules les cotisations supplémentaires auraient déjà empêché l'assurance maladie légale de chuter, a déclaré le BMG.

Comme le rapporte le ministère fédéral de la Santé, la situation financière de l'assurance maladie obligatoire au cours des trois premiers trimestres de 2010 s'est considérablement détériorée par rapport à l'année précédente. Malgré la reprise économique, les assureurs-maladie n'ont pas pu dégager un résultat comparable à celui de 2009 - l'excédent des trois premiers trimestres a diminué de plus d'un milliard d'euros par rapport à l'année précédente. Un déficit ne pouvait être évité que grâce aux contributions supplémentaires collectées, selon le ministère fédéral de la Santé.

L'assurance maladie légale doit régler le déficit à partir des réserves financières, alors que l'assurance maladie légale a dégagé un excédent de 1,4 milliard d'euros au cours des trois premiers trimestres 2009, ce n'est que 277 millions d'euros pour l'année en cours. Le ministère fédéral de la Santé a annoncé que les revenus des caisses maladie au troisième trimestre s'élevaient à 131,2 milliards d'euros et les dépenses à 130,9 milliards d'euros. Un déficit des assurances maladie obligatoires n'a pu être évité que grâce aux revenus d'environ 463 millions d'euros provenant de la perception des cotisations supplémentaires, qui avaient été levés pour la première fois depuis les premier et deuxième trimestres 2010 par certaines compagnies d'assurance maladie, comme la Caisse allemande d'assurance maladie des employés (DAK). , a déclaré le ministère fédéral de la Santé.

Cependant, l'excédent encore à enregistrer de 277 millions d'euros est également menacé au regard de l'ensemble de l'année 2010, car l'expérience a montré que les dépenses au quatrième trimestre sont nettement plus élevées que les trimestres précédents. Selon le ministère fédéral de la Santé, on peut supposer que de nombreuses AMS tomberont dans le rouge à la fin de l'année. La pénurie prévisible d'allocations du fonds de santé n'a pas pu être compensée par des contributions supplémentaires et des revenus supplémentaires, a déclaré le ministère fédéral de la Santé. «À cet égard, les déficits des assureurs maladie en 2010 doivent souvent être compensés par les réserves financières restantes», a déclaré le ministère. Selon les prévisions du groupe d'estimations, le déficit attendu sera de deux bons milliards d'euros, alors que le groupe d'estimations avait supposé une perte de 3,1 milliards cet été.

Les dépenses d'assurance maladie ont augmenté de 3,9%
Selon le ministère fédéral de la Santé, les dépenses des caisses légales d'assurance maladie ont à nouveau augmenté de 3,9%, mais l'augmentation des coûts a eu tendance à ralentir - car au premier semestre 2010, l'augmentation moyenne des dépenses était encore de 4,2%. Les dépenses totales n'ont pas augmenté aussi fortement qu'au début de l'année, a indiqué le ministère fédéral de la Santé. Les coûts plus élevés ont été compensés par une augmentation des rentrées de fonds de 2,7%, principalement due à une subvention fédérale plus élevée, selon l'avis officiel du ministère. Pour la croissance des dépenses des caisses légales d'assurance maladie, le contrat de soins ambulatoires médicaux avec une augmentation des coûts de 600 millions d'euros (plus 3,7%) et les 1,8 milliard d'euros (4,5%) à un total de 44,18 millions d'euros ont notamment augmenté La superficie des 2 100 hôpitaux est déterminante, selon le ministère fédéral de la Santé.

Le coût des produits pharmaceutiques a également augmenté de près d'un milliard (4,2%). Les dépenses pharmaceutiques au cours des trois premiers trimestres de cette année se sont élevées à 24,32 milliards d'euros, dont 23,42 milliards d'euros à la même période l'an dernier. Les caisses légales d'assurance maladie, en revanche, ont enregistré de légères baisses des dépenses pour les mesures de prévention et de rééducation ainsi que pour la prévention et la vaccination. À ce jour, des allocations totalisant environ 127,7 milliards d'euros ont été versées par le fonds de santé aux caisses d'assurance maladie statutaires pour les trois premiers trimestres de 2010, les recettes provenant du fonds de santé provenant des contributions et des subventions fédérales auraient été de 128,5 milliards d'euros, a déclaré le ministère fédéral de la Santé. .

Estimateur: Contribution supplémentaire nécessaire en moyenne à «zéro» Dans les chiffres actuels, le gouvernement fédéral voit ses dernières décisions de réforme du système de santé (mot-clé: réforme des soins de santé) confirmées. Sans les «contre-mesures» initiées, l'AMS aurait dû faire face à un déficit pouvant atteindre neuf milliards d'euros dans l'année à venir, selon le ministère fédéral de la Santé. Le «paquet équilibré de mesures convenues comprenant des améliorations des recettes et des restrictions des dépenses» aiderait à compenser le déficit imminent. Tant l'augmentation du taux général de cotisation de 14,9 à 15,5% au 1er janvier 2011, comme prévu par la loi de financement, que les économies réalisées grâce à la loi sur la réorganisation des médicaments, les mesures d'économies dans les hôpitaux, les médecins et les dentistes et le round zéro dans les caisses maladie y contribuent. de mettre l'assurance maladie légale sur "une base financière plus solide", selon le ministère fédéral de la Santé.

Sur la base des mesures adoptées dans le cadre de la réforme des soins de santé, le groupe d'estimations, qui détermine annuellement les besoins financiers du système légal d'assurance maladie, s'attend à ce que les contributions supplémentaires moyennes soient «nulles» en 2011. Cependant, cela n'exclut pas la possibilité que les caisses maladie individuelles devront encore percevoir des cotisations supplémentaires, poursuit le groupe d'estimations. Cinq assureurs maladie légaux ont déjà annoncé qu'ils exigeraient des cotisations supplémentaires de leurs assurés en 2011. Selon le ministère fédéral de la Santé, la subvention fédérale unique de deux milliards d'euros à la caisse de santé en 2011, qui peut être utilisée à des fins fiscales, peut couler entièrement dans la réserve de liquidité et sera ainsi disponible "à partir de 2012 pour financer des compensations sociales si des cotisations supplémentaires sont collectées", a précisé le ministère fédéral de la Santé. (fp)

Lisez aussi:
Patron d'AOK: problème d'offre médicale excédentaire
Avertissement concernant le passage à une assurance maladie privée

Crédits photo: Harry Hautumm / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source

Vidéo: La Sécu Recrute. Carole, gestionnaire maîtrise des risques Assurance maladie (Octobre 2020).