Nouvelles

Pas assez d'emplois pour les personnes handicapées

Pas assez d'emplois pour les personnes handicapées

Journée mondiale des personnes handicapées: Année noire des personnes handicapées sur le marché du travail allemand

À l'occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, le 3 décembre, Annelie Buntenbach, membre du conseil d'administration de la DGB, a établi un bilan critique jeudi à Berlin. «Les personnes handicapées sont les perdantes sur le marché du travail cette année. De nombreux employés âgés gravement handicapés ont perdu leur emploi pendant la crise et les chances de trouver un nouvel emploi sont très minces. »
Avec le plan d'austérité décidé par le gouvernement fédéral noir et jaune fin novembre, la situation des personnes handicapées sur le marché du travail s'est encore détériorée: «Les coupes dans les fonds pour les mesures d'insertion sur le marché du travail réduisent les risques de chômage des aides. Le risque est élevé que les personnes gravement handicapées en particulier continuent d'être laissées pour compte. Ils ont un besoin urgent de soutien », a déclaré Buntenbach et a appelé à un changement rapide de direction:« Surtout dans la phase de reprise économique actuelle, les entreprises devraient être obligées d'embaucher plus de personnes handicapées. Par conséquent, le prélèvement d'indemnisation doit être augmenté au moins pour les entreprises qui n'emploient pas ou très peu de personnes gravement handicapées. »Actuellement, les entreprises de plus de 20 salariés paient une cotisation d'indemnisation si elles ne respectent pas le taux d'emploi statutaire de 5% pour les personnes gravement handicapées.

Dans l'ensemble, la qualité du travail doit également être améliorée, a souligné M. Buntenbach: «L'emploi précaire et sous-payé aggrave le bien-être et la santé. Les personnes handicapées et non handicapées ont besoin d'un bon travail plutôt que d'emplois précaires. »De plus, ceux qui ne peuvent plus travailler en raison de leur handicap devraient avoir un meilleur accès à la pension d'invalidité.

Le chômage persiste dans le groupe des personnes handicapées Alors que le chômage général a baissé régulièrement en 2010, le chômage des personnes gravement handicapées était constamment supérieur à celui de l'année précédente. En novembre 2010, 173 563 personnes gravement handicapées étaient inscrites au chômage, soit 5,6% de plus qu'au même mois l'année dernière. Si l'on considère l'ensemble de la période de crise, le nombre de chômeurs gravement handicapés a augmenté de 9,4% par rapport au niveau d'avant la crise (novembre 2008). Dans l'ensemble, le nombre de chômeurs est actuellement inférieur de 2% au niveau de novembre 2008.

En 2009, le taux de chômage était de 8,2% en général et de 14,6% pour les personnes gravement handicapées. La DGB s'attend à ce que le taux de chômage des personnes gravement handicapées augmente considérablement en 2010. (pm)

Lisez aussi:

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Zoom sur les travailleurs handicapés: lobligation demploi va changer (Octobre 2020).