Nouvelles

Astuce film: Notre pain quotidien

Astuce film: Notre pain quotidien

Heilpraxisnet.de- astuce film: "Notre pain quotidien"

Dans le cadre de la journée thématique 3sat "Pure Matter of Taste", le documentaire "Our Daily Bread" du très animé autrichien Nikolaus Geyrhalter ("The Year After Dayton", "Washed Up", "Allentsteig"), diffusé entre octobre 2003 et octobre, a été diffusé dimanche En 2005, elle a tourné dans plusieurs pays européens tels que la Croatie, la Pologne, la Norvège et d'autres. Le film a été réalisé en coproduction avec ZDF et 3sat.

Geyrhalter a dépeint sans un mot la nourriture industrielle et la production animale dans son film de 2006. Entre les séquences depuis les sites de production, les personnes travaillant dans les usines peuvent être vues sur le chemin du travail ou pendant les pauses. En raison du mode de représentation non commenté, les scènes alignées visualisent comment l'homme massif contrôle la nature et les animaux et les utilise à ses fins. Les scènes dans lesquelles les poussins sont triés et plus que des objets rappellent des êtres vivants lorsqu'ils les manipulent semblent presque brutales. Filmer l'abattage industriel de porcs, la transformation mécanique du poisson ou le prélèvement de sperme de taureaux est tout aussi brutal. Les êtres vivants sont dégradés ici en matière utilisable sans âme et les ouvriers employés apparaissent aussi plus que des machines que comme des personnes de cœur et de compassion.

En raison de sa manière de ne pas commenter les réglages, le film intensifie l'effet des images. Sur leur site internet, les créateurs eux-mêmes considèrent que «Notre pain quotidien» est un «repas photo au format grand écran» qui n'est «pas toujours facile à digérer», mais dans lequel nous avons une part. Les téléspectateurs ont délibérément eu «de la place pour leurs propres connaissances».

Quiconque a vu ces images critiquera la production alimentaire de haute technologie et la mentalité dominante de la chaîne de montage, bien que principalement à court terme. Le traitement irrespectueux et l'exploitation presque arrogante et évidente des animaux et de la nature semblent absurdes. Il faut remercier Geyrhalter pour son travail subtil de sensibilisation, qui, espérons-le, débouchera sur un processus de remise en cause de l'achat de produits manufacturés industriellement pour le plus grand nombre. (tf, 29 novembre 2010)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Le pardon des offenses - Pasteur Mohammed SANOGO (Octobre 2020).