+
Nouvelles

Sages-femmes: Lettre ouverte au ministre de la Santé

Sages-femmes: Lettre ouverte au ministre de la Santé

Sages-femmes: Lettre ouverte au ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler.

Dans une lettre ouverte, Susanne Schäfer, présidente de la Confédération des sages-femmes indépendantes en Allemagne BfHD, s'est adressée au ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler (FDP). Dans sa lettre, Schäfer a critiqué le résultat des négociations sur les honoraires des médecins généralistes le 5 octobre.

Comme il est devenu connu dans un communiqué de presse publié par l'initiative "Sages-femmes pour l'Allemagne", les sages-femmes critiquent le résultat des négociations entre l'organisation faîtière des juristes
L'assurance maladie (GKV) et l'Association nationale des médecins légaux d'assurance maladie (KBV). Selon celle-ci, chacun des 150 000 médecins de l'assurance maladie obligatoire devrait désormais recevoir environ 6 700 euros supplémentaires par an.

Les frais médicaux avaient déjà augmenté de 6,1% en 2009, tandis que les primes de responsabilité civile des sages-femmes avaient augmenté massivement et avaient été proposées il y a trois mois par l'assurance maladie légale en utilisant de simples «augmentations minimales» et des «montants ridicules» (sages-femmes pour l'Allemagne) . Les médecins privés vont désormais recevoir plus d'un milliard d'euros, alors que 360 ​​millions seraient disponibles annuellement pour les 19 000 sages-femmes en Allemagne.

Schäfer souligne que ces chiffres montrent l'importance de la garde des enfants par les sages-femmes pour les responsables de la politique de santé et prévient que cette profession pourrait lentement disparaître.
Déjà en juillet de cette année, il était devenu public que les primes de responsabilité pour les sages-femmes qui ont une literie et les sages-femmes indépendantes en Allemagne ont augmenté de 200 pour cent, les sages-femmes indépendantes en Allemagne de 200 pour cent, une perspective pour l'obstétrique? étaient. Schäfer pense qu'une sage-femme indépendante effectuerait déjà gratuitement les douze premières naissances par an pour payer ces primes majorées. (tf, 18 octobre 2010)

Lisez à ce sujet:
Sages-femmes: pas de perspective pour l'obstétrique?

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Les sages-femmes devant le ministère de la Santé: nous revendiquons nos droits (Janvier 2021).